Navigation – Plan du site
Fonds d'archives et collections

La collection « Page Blanche » chez Gallimard

Eléonore Hamaide-Jager

Notes de l’auteur

Abréviations utilisées : FJ pour « Folio junior », PB pour « Page Blanche », PN pour « Page Noire »

Texte intégral

  • 1  http://lescahiersrobinson.univ-artois.fr/ (...)
  • 2  http://lescahiersrobinson.univ-artois.fr/index.php?livre=37 (...)

1La revue Les Cahiers Robinson1 (Université d’Artois) a publié dans son numéro 31 en 2012 un dossier2 coordonné par Éléonore Hamaide-Jager, qui l’introduit par ces termes:

« Le roman pour la jeunesse doit attendre les années 1980 pour voir apparaître une écriture spécifique pour les adolescents. Entre 1987 et 2000, la collection « Page Blanche » affiche une ambition littéraire très marquée. Si la plupart des auteurs sont français, certains écrivent à destination de la jeunesse pour la première fois, et une part non négligeable du catalogue s’ouvre à des auteurs étrangers, souvent anglo-saxons ou américains, et à des écritures nouvelles venues des pays nordiques ou d’Asie. Près de 170 titres sont publiés, dont la couverture est illustrée par Yan Nascimbene. »

2La revue Strenæ a souhaité mettre la souplesse de l'édition en ligne au service de ce travail monographique, en publiant ici, en complément à ce numéro des Cahiers Robinson, la liste intégrale des titres publiés dans la collection, sous trois formes: par ordre chronologique, par auteur et par titre.

Liste des ouvrages publiés en « Page Blanche » par ordre chronologique

31987

  • Babbitt Nathalie, Les Yeux de l’amaryllis, (The Eyes of the Amaryllis, 1977), traduit de l’américain par Claire Devarrieux, rééd. PB 1998, FJ 2003

  • D. Élisabeth, L’Ogre capitaine

  • Devarrieux Claire, J’ai horreur des contacts humains

  • Donner Chris, Trois minutes de soleil en plus

  • Fajardie Frédéric H., Au bord de la mer Blanche

  • Fitzhugh Louise, Personne ne peut changer sa famille, (Nobody’s family is going to change, 1976), traduit de l’anglais par Njami Simon

  • Hoban Russell, L’Automate et son fils (The Mouse and his child, 1967), traduit de l’anglais par Mimi Perrin

  • Mark Jan, Moi aussi on m’a adoré, traduit de l’anglais par Camille Todd

  • Siegal Aranka, La Grâce au désert (Grace in the wilderness,1983), traduit de l’américain par Tessa Brisac, rééd. PB 1998, FJ 2005

  • Siegal Aranka, Sur la tête de la chèvre (Upon the head of the goat, 1981), traduit de l’américain par Tessa Brisac, rééd. PB 1998, FJ 2003

  • Tanase Virgil, Le bal autour du diamant magique

  • Tersac Hélène, Pourquoi tu pleures ?

41988

  • Benson Peter, Quelque chose pourrait arriver (The Levels, 1986), traduit de l’anglais par Raphaelle Desplochin

  • Donner Chris, Le Chagrin d’un tigre

  • Florian-Pouilloux Sylvie, Combien fragile était leur monde

  • Florian-Pouilloux Sylvie Des vérités d’avril

  • Gordon Sheila, En attendant la pluie (Waiting for the rain, 1987), traduit de l’anglais par Tessa Brisac, rééd. FJ 1994, 1999

  • Howker Janni, L’Homme aux œufs (Badger on the Barge, 1984), traduit de l’anglais par Antoine Lermuzeaux

  • Lucet Michel, Divisé par deux

  • Solotareff Grégoire, Les filles ne meurent jamais, rééd. École des Loisirs, coll. « Médium » 1998, 2000

51989

  • Beaude Pierre-Marie, Le Muet du roi Salomon, rééd. PB, 1992, Scripto, 2008

  • Bernheim Cathy, Côte d’Azur

  • Constantin Ilie, La Chute vers le zénith

  • Deutsch Xavier, La Nuit dans les yeux

  • Dujovne Ortiz Alicia, Le Sourire des dauphins

  • Gutman Claude, La Maison vide, rééd. FJ 1993, 1997, 2010

  • Merino José Maria, L’Or des songes (El Oro de los sueños, 1979), traduit de l’espagnol par Tessa Brisac

  • Oneal Zibby, Le Langage des poissons rouges (The Language of Goldfish, 1980), traduit de l’anglais par Alain Stricker

  • Salzman Mark, Le Fer et la Soie (Iron and silk, 1986), traduit de l’américain par Anne-Laure Dutertre, adapté au cinéma par Shirley Sun, 1990

  • Seyvos Florence, Comme au cinéma

61990

  • Bienne Gisèle, Les Jouets de la nuit

  • D. Élisabeth, Château rouge

  • Feng Ji Cai, Que cent fleurs s’épanouissent (Ganxie shenghuo), traduit du chinois par Marie-France de Mirbeck et Antoinette Nodot, rééd. FJ 1995, Scripto 2003

  • Jonquet Thierry, Un enfant dans la guerre, rééd. FJ 1995

  • Knobel Fluek Toby, Souvenirs de ma vie dans un village de Pologne (Memories of my Life in a Polish Village, 1990), traduit de l’américain par Jean-François Ménard

  • Lougovskaia Tatiana, Nous n’étions pas seuls à grandir (Ia pomniou), traduit du russe par Luda Schnitzer

  • Manz’ie/Reiser, Une nuit sans dormir, d’abord publié aux Éditions Champ libre, 1973

  • Nozière Jean-Paul, Un été algérien, rééd. FJ 1993, 1998, 2003, Scripto 2012

  • Pelgrom Els, Les Enfants de la huitième forêt (De Kinderen van het Achtste Woud), traduit du néerlandais par Marie-Hélène Sabard

  • Rochant Éric, Un monde sans pitié, scénario

71991

  • Daeninckx Didier, À louer sans commission, rééd. Frontières 1998

  • Fansten Jacques, La Fracture du myocarde, scénario

  • Gutman Claude, L’Hôtel du retour, rééd. FJ 1999, 2004, 2011

  • Heurté Yves, Le Passage du gitan

  • Mahy Margaret, Les Ensorceleurs (The tricksters, 1986), traduit de l’anglais par Camille Todd

  • Mingarelli Hubert, Le Bruit du vent, rééd. PB 1998, FJ 2003

  • Oneal Zibby, Lumière d’été (In summerlight, 1986), traduit de l’anglais par Tessa Brisac

  • Rochant Éric, Aux yeux du monde, scénario

  • Ronssin Jean-Pierre et Vincent Christian, La Discrète, scénario

  • Staples Suzanne Fisher, Shabanu (Shabanu, daughter of the wind, 1989), traduit de l’anglais par Janine Hérisson, rééd. PB, 1999, FJ, 2003, 2009, La Fille de Shabanu, suite en Scripto, 2009

  • Van Dormael Jaco, Toto le héros, scénario, avec la collaboration de Laurette Vankeerbergen, Didier de Neck, Pascal Lonhay

81992

  • (Collectif), Lettre à l’écrivain qui a changé ma vie

  • Blanc Jean-Noël, Fil de fer, la vie, rééd. PB 1998, Scripto 2003

  • Coupry François, Le Fils du concierge de l’Opéra

  • Jaouen Hervé, Le Cahier noir, rééd. PN 1999

  • Ladoge Dominique, Comme un bateau, la mer en moins

  • Némirovsky Irène, Un enfant prodige, rééd. FJ 2005, Écoutez voir 2006

  • Nozière Jean-Paul, Retour à Ithaque, rééd. FJ 2000, 2010

  • Oberski Jona, Années d’enfance (Kinderjaren), traduit du néerlandais par Philippe Noble, d’abord publié au Mercure de France, 1982

  • Pelgrom Els, J’irai toujours par les chemins (De eikelvreters, 1989), traduit du néerlandais par Anne-Marie de Both-Diez

  • Sauerwein Leigh, Sur l’autre rive, traduit de l’anglais par Paule Du Bouchet, annoncé sous le titre Avis de tempête

  • Sha’ban Mervet Akram & Fink Galit, Si tu veux être mon amie, traduit de l’arabe et de l’hébreu par Ariane Elbaz et Béatrice Khadige, rééd. PB 1999, FJ 2002, 2008

  • Tremblay Carole, La Douce Revanche de Madame Thibodeau

91993

  • Berry James, Un voleur dans le village (A thief in the village,1987), traduit de l’anglais par Raphaël Confiant

  • Cannet Jean-Pierre, Les Vents coudés

  • Doherty Berlie, Cher inconnu (Dear nobody, 1991), traduit de l’anglais par Anne Krief, rééd. Frontières 1999, Scripto 2002, Pôle fiction 2010

  • Doillon Jacques, Le Jeune Werther, scénario, rééd. L’École des loisirs (Médium/Cinéma, 2008)

  • Fansten Jacques, Roulez jeunesse, scénario

  • Gardam Jane, Une éducation sentimentale (Bilgewater, 1976), traduit de l’anglais par Sylvie Simon

  • Gutman Claude, Rue de Paris, rééd. FJ 2000

  • Mark Jan, Un sac d’embrouilles (A can of worms, 1990), traduit de l’anglais par Claudine Wellhoff

  • Mezinski Pierre, Le Roi des Oropaldes

  • Mingarelli Hubert, La Lumière volée, rééd. PB 1999, FJ 2002, 2009

  • Nozière Jean-Paul, Bye-bye Betty, rééd. PN 1998, Scripto 2003

  • Staples Suzanne Fisher, Haveli (Haveli, 1993), traduit de l’anglais par Janine Hérisson, rééd. FJ 2004

  • Wintrebert Joëlle, Les Diables blancs

101994

  • Begag Azouz, Quand on est mort c’est pour toute la vie, rééd. Frontières 1998, Scripto 2002

  • Bonet Luis, Une auberge espagnole (Islote L), traduit du catalan par Christian Delavaud

  • Choi Sook Nyul, L’Année de l’impossible adieu (Year of impossible goodbyes 1993), traduit de l’anglais par Janine Hérisson

  • Coupry François, Monsieur l’archéologue

  • Desprez Catherine, Une absence

  • Greene Bette, Petits Miracles en Arkansas ( Philip Hall likes me, I reckon maybe, 1974), traduit de l’américain par Sylvie Simon, rééd. FJ 2001

  • Hughes Yves, Vieilles neiges, rééd. PN 1998, Scripto 2005

  • Kaniuk Yoram, Wasserman (וסרמן Waserman, 1990), traduit de l’hébreu par Erwin Spatz

  • Mahy Margaret, Le Secret de Winola (Underrunners, 1992), traduit de l’anglais par Pascale Jusforgues

  • Newth Mette, Les Voleurs d’hommes (Bortførelsen), traduit du norvégien par Monique Christiansen

  • Pussey Gérard, Ma virée avec mon père

  • Waugh Sylvia, Les Mennym (The Mennyms, 1993), traduit de l’anglais par Henri Robillot, suite annoncée mais jamais parue

  • Westall Robert, Le Vagabond de la côte (The kingdom by the sea, 1991), traduit de l’anglais par Henri Robillot

111995

  • (Collectif), Pages noires, rééd. PN 1998

  • Beaude Pierre-Marie, Issa, enfant des sables, rééd. PB, 1999, FJ 2002, 2004, 2009, annoncé sous le titre Le Silence des puits

  • Bon François, Dans la ville invisible, rééd. Publie Net, 2010

  • Guy Rosa, Musique d’été (The music of summer, 1992), traduit de l’américain par Janine Hérisson

  • Herzhaft Gérard, Un long blues en la mineur, Ramsay 1986, rééd. PB 1998, ebook 2010

  • Hiçyilmaz Gaye, Ankara, ce printemps-là (Against the storm, 1992), traduit de l’anglais par Yannick Surcouf, annoncé sous le titre Contre la tempête

  • Martín Audreu & Ribeira Jaume, Tous les détectives s’appellent Flanagan (Todos los detectives se llaman Flanagan, 1991), traduit de l’espagnol par Marianne Million, PN 1995, rééd. PN 1998

  • Mazeau Jacques, Nuremberg 46, rééd. France Loisirs 1996

  • Mercier Claire, Le Plus Bel Âge : l’épreuve du feu, scénario du film de Didier Haudepin

  • Pépin Ernest, Coulée d’or, rééd. PB 1999, FJ 2005, 2011

  • Pohl Peter, Jan, mon ami (Janne, min vän, 1985), traduit du suédois par Alain Gnaedig, rééd. PB 1999

  • Wright Richard, Rite de passage (Rite of passage, 1994), traduit de l’américain par Cécile Bloc-Rodot

121996

  • (Collectif), Pour Sol En Si. Solidarité enfants sida

  • Berry James, Le Royaume volé (Ajeema and his son), traduit de l’anglais par Janine Hérisson, rééd. PB 1999

  • De Swarte Vincent, Le Carrousel des mers, adapté en film par CNDP, 2000

  • Detambel Régine, Solos, rééd. PB 1998

  • Gadriel Paul, Bureau des longitudes

  • Heuck Sigrid, Le Secret de Maître Joachim (Meister Joachims Geheimnis, 1989), traduit de l’allemand par Dominique Laure Miermont, rééd. PB 1998, FJ 2003, 2009

  • Hughes Yves, Fausse Note, PN 1996, rééd. PN 1998, 2000, Grasset 2008

  • Lou Virginie, Le Miniaturiste, PN 1996, rééd. PN 1998, FJ 2002

  • Nozière Jean-Paul, Pas de pourliche pour miss Blandiche, PN 1996, rééd. PN 1998

  • Perry-Bouquet Anne, Un petit cheval et une voiture, d’abord publié en NRF Gallimard coll. « Blanche » 1966, rééd. PB 1999

  • Schneegans Nicole, Une image de Lou

  • Van Dormael Jaco, Le huitième jour, scénario

  • Werneck Leny, Un goût d’étoiles

131997

  • (Collectif), Donnez-nous de vos nouvelles

  • Detambel Régine, La Comédie des mots, rééd. PB 1998, gd format littérature 2004

  • Fleutiaux Pierrette & Wagneur Alain, La Maison des voyages, rééd. PB 1998, FJ 2002

  • Grimaud Michel, Le Meilleur Détective du monde, PN 1997, rééd. PN 1998

  • Huglo Marie-Pascale, Saut de puce, PN 1997, rééd. FJ 2000

  • Martín Audreu & Ribeira Jaume, Flanagan de luxe, traduit de l’espagnol par Virginia López-Ballesteros et Olivier Malthet, PN 1997, rééd. PN 1998

  • Nozière Jean-Paul, Sabbat chez les ploucs, PN 1997, rééd. PN 1998

  • Perry-Bouquet Anne, La Foire aux parents

141998

  • (Collectif), Parlez-nous d’amour

  • Arrou-Vignod Jean-Philippe, La Statuette de jade, rééd. FJ 2002

  • Beaude Pierre-Marie, Ocre, rééd. FJ, 2002

  • Creech Sharon, Le Voyage à rebours (Walk two moons, 1994), traduit de l’anglais par Anne Krief, rééd. FJ, 2003, annoncé sous le titre Les Chemins de la vie

  • Daeninckx Didier, La Couleur du noir

  • Detambel Régine, Le Poème indigo

  • Detambel Régine, Le Valet de carreau

  • Garlaschelli Barbara, La Peur au bout du fil (Quando la paura chiama), traduit de l’italien par Diane Ménard, PN 1998

  • Garrel Nadèjda, Le Miracle des eaux, répertorié sous le titre Giovanna ou Le Miracle des eaux

  • Germain Sylvie, L’Encre du poulpe

  • Hughes Yves, Contre la montre, PN 1998

  • Huston Nancy, Les Souliers d’or

  • Lépront Catherine, Ivoire

  • Lou Virginie, La Vie en rose

  • Martín Audreu & Ribeira Jaume, Alfagann c’est Flanagan (Alfagann es Flanagan, 1996), traduit de l’espagnol par Virginia López-Ballesteros et Olivier Malthet, PN 1998, Enfer et Flanagan, suite chez Scripto 2004

  • Nozière Jean-Paul, Blanc comme neige

  • Pépin Ernest, L’Écran rouge

  • Podalydès Bruno, Dieu seul me voit (Versailles Chantiers), scénario

151999

  • (Collectif), Tirez-lui le portrait

  • Beaude Pierre-Marie, Cœur de louve, rééd. FJ 2003

  • Burgess Melvin, Un été au bord du fleuve (Loving april, 1996), traduit de l’anglais par Mona de Pracontal

  • Creech Sharon, Boogie-woogie (Chasing redbird, 1997), traduit de l’anglais par Anne Krief, rééd. FJ 2002

  • De Swarte Vincent, Le Cirque de la lune

  • Detambel Régine, La Nouvelle Comédie des mots, rééd. gd format littérature 2004

  • Du Bouchet Paule, À la vie à la mort, rééd. Scripto 2002

  • Grimaud Michel, La Ville hors du temps

  • Herzhaft Gérard, Le Dernier Chant de l’Inca, rééd.Nathan poche 2007, ebook 2011

  • Hughes Yves, Sale temps, PN 1999

  • Jaouen Hervé, Mamie mémoire, rééd. Scripto 2002

  • Lepère Pierre, L’Ami d’Angelo

  • Lepère Pierre, La Jeunesse de Molière, rééd. FJ 2003, 2009

  • Lucarelli Carlo, La Trille du diable (Il trillo del diavolo, 1998), traduit de l’espagnol par Diane Ménard, PN 1999

  • Martinez Victor, Le Perroquet mexicain (Parrot in the oven, mi vida, 1996), traduit de l’américain par Henri Robillot

  • Morpurgo Michael, L’Année des miracles (The war of Jenkin’s ear, 1993), traduit de l’anglais par Noël Chassériau

  • Swindells Robert, Sans abri (Stone cold, 1995), traduit de l’anglais par Aalam Wassef, rééd. Scripto 2003

  • Vallorani Nicoletta, Achab et Azul (Achab e Azúl), traduit de l’italien par Diane Ménard

  • Waluszek Christian, Le Secret du marionnettiste (Das Geheimnis des Puppenspielers, 1993), traduit de l’allemand par Dominique Laure Miermont

162000

  • Garlaschelli Barbara, Le Dernier Été (L’ultima estate), traduit de l’italien par Diane Ménard

  • Hughes Yves, Cœur de piaf, PN 2000

  • Lou Virginie, Un papillon dans la peau, rééd. Scripto 2002, La Bibliothèque Gallimard 2005

  • Loude Jean-Yves, La Réserve des Visages Nus

  • Staples Suzanne Fisher, Un ciel d’orage (Dangerous skies, 1998), traduit de l’anglais par Catherine Gibert

  • Van Belle Anita, L’Été où j’ai volé

Liste des ouvrages publiés en « Page Blanche » par ordre alphabétique d’auteurs

17A

  • (Collectif), Donnez-nous de vos nouvelles, 1997

  • (Collectif), Lettre à l’écrivain qui a changé ma vie, 1992

  • (Collectif), Pages noires, 1995, rééd. PN* 1998

  • (Collectif), Parlez-nous d’amour, 1998

  • (Collectif), Pour Sol En Si. Solidarité enfants sida, 1996

  • (Collectif), Tirez-lui le portrait, 1999

  • Arrou-Vignod Jean-Philippe, La Statuette de jade, 1998, rééd. FJ 2002

18B

  • Babbitt Natalie, Les Yeux de l’amaryllis (The Eyes of the Amaryllis, 1977), traduit de l’américain par Claire Devarrieux, 1987, rééd. PB 1998, FJ 2003

  • Beaude Pierre-Marie, Cœur de louve, 1999, rééd. FJ 2003

  • Beaude Pierre-Marie, Issa, enfant des sables, 1995, rééd. PB, 1999, FJ 2002, 2004, 2009, annoncé sous le titre Le Silence des puits

  • Beaude Pierre-Marie, Le Muet du roi Salomon, 1989, rééd. PB, 1992, Scripto, 2008

  • Beaude Pierre-Marie, Ocre, 1998, rééd. FJ, 2002

  • Begag Azouz, Quand on est mort c’est pour toute la vie, 1994, rééd. Frontières 1998, Scripto 2002

  • Benson Peter, Quelque chose pourrait arriver (The Levels, 1986), traduit de l’anglais par Raphaelle Desplochin, 1988

  • Bernheim Cathy, Côte d’Azur, 1989

  • Berry James, Le Royaume volé (Ajeema and his son), traduit de l’anglais par Janine Hérisson, 1993, rééd. PB 1999

  • Berry James, Un voleur dans le village (A thief in the village,1987), traduit de l’anglais par Raphaël Confiant, 1993

  • Bienne Gisèle, Les Jouets de la nuit, 1990

  • Blanc Jean-Noël, Fil de fer, la vie, 1992, rééd. PB 1998, Scripto 2003

  • Bon François, Dans la ville invisible, 1995, rééd. Publie Net, 2010

  • Bonet Luis, Une auberge espagnole (Islote L), traduit du catalan par Christian Delavaud, 1994

  • Burgess Melvin, Un été au bord du fleuve (Loving april, 1996), traduit de l’anglais par Mona de Pracontal, 1999

19C

  • Cannet Jean-Pierre, Les Vents coudés, 1993

  • Choi Sook Nyul, L’Année de l’impossible adieu (Year of impossible goodbyes 1993), traduit de l’anglais par Janine Hérisson, 1994

  • Constantin Ilie, La Chute vers le zénith, 1989

  • Coupry François, Le Fils du concierge de l’Opéra, 1992

  • Coupry François, Monsieur l’archéologue, 1994

  • Creech Sharon, Boogie-woogie (Chasing redbird, 1997), traduit de l’anglais par Anne Krief, 1999, rééd. FJ 2002

  • Creech Sharon, Le Voyage à rebours (Walk two moons, 1994), traduit de l’anglais par Anne Krief, 1998, rééd. FJ, 2003, annoncé sous le titre Les Chemins de la vie

20D

  • Daeninckx Didier, À louer sans commission, 1991, rééd. Frontières 1998

  • Daeninckx Didier, La Couleur du noir, 1998

  • D. Élisabeth, Château rouge, 1990

  • D. Élisabeth, L’Ogre capitaine, 1987

  • De Swarte Vincent, Le Carrousel des mers, 1996, adapté en film par CNDP, 2000

  • De Swarte Vincent, Le Cirque de la lune, 1999

  • Desprez Catherine, Une absence, 1994

  • Detambel Régine, La Comédie des mots, 1997, rééd. PB 1998, gd format littérature 2004

  • Detambel Régine, La Nouvelle Comédie des mots, 1999, rééd. gd format littérature 2004

  • Detambel Régine, Solos, 1996, rééd. PB 1998

  • Detambel Régine, Le Poème indigo, 1998

  • Detambel Régine, Le Valet de carreau, 1998

  • Deutsch Xavier, La Nuit dans les yeux, 1989

  • Devarrieux Claire, J’ai horreur des contacts humains, 1987

  • Doherty Berlie, Cher inconnu (Dear nobody, 1991), traduit de l’anglais par Anne Krief, 1993, rééd. Frontières 1999, Scripto 2002, Pôle fiction 2010

  • Doillon Jacques, Le Jeune Werther, scénario, 1993, rééd. L’École des Loisirs (Médium/Cinéma, 2008)

  • Donner Chris, Le Chagrin d’un tigre, 1988

  • Donner Chris, Trois minutes de soleil en plus, 1987

  • Du Bouchet Paule, À la vie à la mort, 1999, rééd. Scripto 2002

  • Dujovne Ortiz Alicia, Le Sourire des dauphins, 1989

21F

  • Fajardie Frédéric H., Au bord de la mer Blanche, 1987

  • Fansten Jacques, La Fracture du myocarde, scénario, 1991

  • Fansten Jacques, Roulez jeunesse, scénario, 1993

  • Feng Ji Cai, Que cent fleurs s’épanouissent (Ganxie shenghuo), traduit du chinois par Marie-France de Mirbeck et Antoinette Nodot, 1990, rééd. FJ 1995, Scripto 2003

  • Fink Galit & Sha’ban Mervet Akram, Si tu veux être mon amie, traduit de l’arabe et de l’hébreu par Ariane Elbaz et Béatrice Khadige, 1992, rééd. PB 1999, FJ 2002, 2008

  • Fitzhugh Louise, Personne ne peut changer sa famille (Nobody’s family is going to change, 1976), traduit de l’anglais par Njami Simon, 1987

  • Fleutiaux Pierrette & Wagneur Alain, La maison des voyages, 1997, rééd. PB 1998, FJ 2002

  • Florian-Pouilloux Sylvie, Combien fragile était leur monde, 1988

  • Florian-Pouilloux Sylvie, Des vérités d’avril, 1988

22G

  • Gadriel Paul, Bureau des longitudes, 1996

  • Gardam Jane, Une éducation sentimentale (Bilgewater, 1976), traduit de l’anglais par Sylvie Simon, 1993

  • Garlaschelli Barbara, Le Dernier Été (L’ultima estate), traduit de l’italien par Diane Ménard, 2000

  • Garlaschelli Barbara, La Peur au bout du fil (Quando la paura chiama), traduit de l’italien par Diane Ménard, PN 1998

  • Garrel Nadèjda, Le Miracle des eaux, 1998, répertorié sous le titre Giovanna ou Le Miracle des eaux

  • Germain Sylvie, L’Encre du poulpe, 1998

  • Gordon Sheila, En attendant la pluie (Waiting for the rain, 1987), traduit de l’anglais par Tessa Brisac, 1988, rééd. FJ 1994, 1999

  • Greene Bette, Petits Miracles en Arkansas (Philip Hall likes me, I reckon maybe, 1974), traduit de l’américain par Sylvie Simon, 1994, rééd. FJ 2001

  • Grimaud Michel, Le Meilleur Détective du monde, PN 1997, rééd. PN 1998

  • Grimaud Michel, La Ville hors du temps, 1999

  • Gutman Claude, L’Hôtel du retour, 1991, rééd. FJ 1999, 2004, 2011

  • Gutman Claude, La Maison vide, 1989, rééd. FJ 1993, 1997, 2010

  • Gutman Claude, Rue de Paris, 1993, rééd. FJ 2000

  • Guy Rosa, Musique d’été (The music of summer, 1992), traduit de l’américain par Janine Hérisson, 1995

23H

  • Herzhaft Gérard, Le Dernier Chant de l’Inca, 1999, rééd.Nathan poche 2007, ebook 2011

  • Herzhaft Gérard, Un long blues en la mineur, 1995, Ramsay 1986, rééd. PB 1998, ebook 2010

  • Heuck Sigrid, Le Secret de Maître Joachim (Meister Joachims Geheimnis, 1989), traduit de l’allemand par Dominique Laure Miermont, 1996, rééd. PB 1998, FJ 2003, 2009

  • Heurté Yves, Le Passage du gitan, 1991

  • Hiçyilmaz Gaye, Ankara, ce printemps-là (Against the storm, 1992), traduit de l’anglais par Yannick Surcouf, 1995, annoncé sous le titre Contre la tempête

  • Hoban Russell, L’Automate et son fils (The Mouse and his child, 1967), traduit de l’anglais par Mimi Perrin, 1987

  • Howker Janni, L’Homme aux œufs (Badger on the Barge, 1984), traduit de l’anglais par Antoine Lermuzeaux, 1988

  • Hughes Yves, Cœur de piaf, PN 2000

  • Hughes Yves, Contre la montre, PN 1998

  • Hughes Yves, Fausse Note, PN 1996, rééd. PN 1998, 2000, Grasset 2008

  • Hughes Yves, Sale temps, PN 1999

  • Hughes Yves, Vieilles neiges, 1994, rééd. PN 1998, Scripto 2005

  • Huglo Marie-Pascale, Saut de puce, PN 1997, rééd. FJ 2000

  • Huston Nancy, Les Souliers d’or, 1998

24J

  • Jaouen Hervé, Le Cahier noir, 1992, rééd. PN 1999

  • Jaouen Hervé, Mamie mémoire, 1999, rééd. Scripto 2002

  • Jonquet Thierry, Un enfant dans la guerre, 1990, rééd. FJ 1995

25K

  • Kaniuk Yoram, Wasserman (וסרמן Waserman, 1990), traduit de l’hébreu par Erwin Spatz, 1994

  • Knobel Fluek Toby, Souvenirs de ma vie dans un village de Pologne (Memories of my Life in a Polish Village, 1990), traduit de l’américain par Jean-François Ménard, 1990

26L

  • Ladoge Dominique, Comme un bateau, la mer en moins, 1992

  • Lepère Pierre, L’Ami d’Angelo, 1999

  • Lepère Pierre, La Jeunesse de Molière, 1999, rééd. FJ 2003, 2009

  • Lépront Catherine, Ivoire, 1998

  • Lou Virginie, Le Miniaturiste, PN 1996, rééd. PN 1998, FJ 2002

  • Lou Virginie, Un papillon dans la peau, 2000, rééd. Scripto 2002, La Bibliothèque Gallimard 2005

  • Lou Virginie, La Vie en rose, 1998

  • Loude Jean-Yves, La Réserve des Visages Nus, 2000

  • Lougovskaia Tatiana, Nous n’étions pas seuls à grandir (Ia pomniou), traduit du russe par Luda Schnitzer, 1990

  • Lucarelli Carlo, La Trille du diable (Il trillo del diavolo, 1998), traduit de l’espagnol par Diane Ménard, PN 1999

  • Lucet Michel, Divisé par deux, 1988

27M

  • Mahy Margaret, Les Ensorceleurs (The tricksters, 1986), traduit de l’anglais par Camille Todd, 1991

  • Mahy Margaret, Le Secret de Winola (Underrunners, 1992), traduit de l’anglais par Pascale Jusforgues, 1994

  • Manz’ie/Reiser, Une nuit sans dormir, 1990, d’abord publié aux Éditions Champ libre, 1973

  • Mark Jan, Moi aussi on m’a adoré, traduit de l’anglais par Camille Todd, 1987

  • Mark Jan, Un sac d’embrouilles (A can of worms, 1990), traduit de l’anglais par Claudine Wellhoff, 1993

  • Martín Audreu & Ribeira Jaume, Alfagann c’est Flanagan (Alfagann es Flanagan, 1996), traduit de l’espagnol par Virginia López-Ballesteros et Olivier Malthet, PN 1998, Enfer et Flanagan, suite chez Scripto 2004

  • Martín Audreu & Ribeira Jaume, Flanagan de luxe, traduit de l’espagnol par Virginia López-Ballesteros et Olivier Malthet, PN 1997, rééd. PN 1998

  • Martín Audreu & Ribeira Jaume, Tous les détectives s’appellent Flanagan (Todos los detectives se llaman Flanagan, 1991), traduit de l’espagnol par Marianne Million, PN 1995, rééd. PN 1998

  • Martinez Victor, Le Perroquet mexicain (Parrot in the oven, mi vida, 1996), traduit de l’américain par Henri Robillot, 1999

  • Mazeau Jacques, Nuremberg 46, 1995, rééd. France Loisirs 1996

  • Mercier Claire, Le Plus Bel Âge : l’épreuve du feu, scénario du film de Didier Haudepin, 1995

  • Merino José Maria, L’Or des songes (El Oro de los sueños, 1979), traduit de l’espagnol par Tessa Brisac, 1989

  • Mezinski Pierre, Le Roi des Oropaldes, 1993

  • Mingarelli Hubert, Le Bruit du vent, 1991, rééd. PB 1998, FJ 2003

  • Mingarelli Hubert, La Lumière volée, 1993, rééd. PB 1999, FJ 2002, 2009

  • Morpurgo Michael, L’Année des miracles (The war of Jenkin’s ear, 1993), traduit de l’anglais par Noël Chassériau, 1999

28N

  • Némirovsky Irène, Un enfant prodige, 1992, rééd. FJ 2005, Écoutez voir 2006

  • Newth Mette, Les Voleurs d’hommes (Bortførelsen), traduit du norvégien par Monique Christiansen, 1994

  • Nozière Jean-Paul, Blanc comme neige, 1998

  • Nozière Jean-Paul, Bye-bye Betty, 1993, rééd. PN 1998, Scripto 2003

  • Nozière Jean-Paul, Un été algérien, 1990, rééd. FJ 1993, 1998, 2003, Scripto 2012

  • Nozière Jean-Paul, Pas de pourliche pour miss Blandiche, PN 1996, rééd. PN 1998

  • Nozière Jean-Paul, Retour à Ithaque, 1992, rééd. FJ 2000, 2010

  • Nozière Jean-Paul, Sabbat chez les ploucs, PN 1997, rééd. PN 1998

29O

  • Oberski Jona, Années d’enfance (Kinderjaren), traduit du néerlandais par Philippe Noble, 1992, d’abord publié au Mercure de France, 1982

  • Oneal Zibby, Le Langage des poissons rouges (The Language of Goldfish, 1980), traduit de l’anglais par Alain Stricker, 1989

  • Oneal Zibby, Lumière d’été (In summerlight, 1986), traduit de l’anglais par Tessa Brisac, 1991

30P

  • Pelgrom Els, Les Enfants de la huitième forêt (De Kinderen van het Achtste Woud), traduit du néerlandais par Marie-Hélène Sabard, 1990

  • Pelgrom Els, J’irai toujours par les chemins (De eikelvreters, 1989), traduit du néerlandais par Anne-Marie de Both-Diez, 1992

  • Pépin Ernest, Coulée d’or, 1995, rééd. PB 1999, FJ 2005, 2011

  • Pépin Ernest, L’Écran rouge, 1998

  • Perry-Bouquet Anne, La Foire aux parents, 1997

  • Perry-Bouquet Anne, Un petit cheval et une voiture, 1996, d’abord publié en NRF Gallimard coll. « Blanche » 1966, rééd. PB 1999

  • Podalydès Bruno, Dieu seul me voit (Versailles Chantiers), scénario, 1998

  • Pohl Peter, Jan, mon ami (Janne, min vän, 1985), traduit du suédois par Alain Gnaedig, 1995, rééd. PB 1999

  • Pussey Gérard, Ma virée avec mon père, 1994

31R

  • Reiser/Manz’ie, Une nuit sans dormir, 1990, d’abord publié aux Éditions Champ libre, 1973

  • Ribeira Jaume & Martín Audreu, Alfagann c’est Flanagan (Alfagann es Flanagan, 1996), traduit de l’espagnol par Virginia López-Ballesteros et Olivier Malthet, PN 1998, Enfer et Flanagan, suite chez Scripto 2004

  • Ribeira Jaume & Martín Audreu, Flanagan de luxe, traduit de l’espagnol par Virginia López-Ballesteros et Olivier Malthet, PN 1997, rééd. PN 1998

  • Ribeira Jaume & Martín Audreu, Tous les détectives s’appellent Flanagan (Todos los detectives se llaman Flanagan, 1991), traduit de l’espagnol par Marianne Million, PN 1995, rééd. PN 1998

  • Rochant Éric, Aux yeux du monde, scénario, 1991

  • Rochant Éric, Un monde sans pitié, scénario, 1990

  • Ronssin Jean-Pierre et Vincent Christian, La Discrète, scénario, 1991

32S

  • Salzman Mark, Le Fer et la Soie (Iron and silk, 1986), traduit de l’américain par Anne-Laure Dutertre, 1989, adapté au cinéma par Shirley Sun, 1990

  • Sauerwein Leigh, Sur l’autre rive, traduit de l’anglais par Paule Du Bouchet, 1992, annoncé sous le titre Avis de tempête

  • Schneegans Nicole, Une image de Lou, 1996

  • Seyvos Florence, Comme au cinéma, 1989

  • Sha’ban Mervet Akram & Fink Galit, Si tu veux être mon amie, traduit de l’arabe et de l’hébreu par Ariane Elbaz et Béatrice Khadige, 1992, rééd. PB 1999, FJ 2002, 2008

  • Siegal Aranka, La Grâce au désert (Grace in the wilderness,1983), traduit de l’américain par Tessa Brisac, 1987, rééd. PB 1998, FJ 2005

  • Siegal Aranka, Sur la tête de la chèvre (Upon the head of the goat, 1981), traduit de l’américain par Tessa Brisac, 1987, rééd. PB 1998, FJ 2003

  • Solotareff Grégoire, Les filles ne meurent jamais, 1988, rééd. E des Loisirs, coll. « Médium » 1998, 2000

  • Staples Suzanne Fisher, Un ciel d’orage (Dangerous skies, 1998), traduit de l’anglais par Catherine Gibert, 2000

  • Staples Suzanne Fisher, Haveli (Haveli, 1993), traduit de l’anglais par Janine Hérisson, 1993, rééd. FJ, 2004

  • Staples Suzanne Fisher, Shabanu (Shabanu, daughter of the wind, 1989), traduit de l’anglais par Janine Hérisson, 1991, rééd. PB, 1999, FJ, 2003, 2009, La Fille de Shabanu, suite en Scripto, 2009

  • Swindells Robert, Sans abri (Stone cold, 1995), traduit de l’anglais par Aalam Wassef, 1999, rééd. Scripto 2003

33T

  • Tanase Virgil, Le bal autour du diamant magique, 1987

  • Tersac Hélène, Pourquoi tu pleures ?, 1987

  • Tremblay Carole, La Douce Revanche de Madame Thibodeau, 1992

34V

  • Vallorani Nicoletta, Achab et Azul (Achab e Azúl), traduit de l’italien par Diane Ménard, 1999

  • Van Belle Anita, L’Été où j’ai volé, 2000

  • Van Dormael Jaco, Le huitième jour, scénario, 1996

  • Van Dormael Jaco, Toto le héros, scénario, avec la collaboration de Laurette Vankeerbergen, Didier de Neck, Pascal Lonhay, 1991

  • Vincent Christian et Ronssin Jean-Pierre, La Discrète, scénario, 1991

35W

  • Wagneur Alain & Fleutiaux Pierrette, La maison des voyages, 1997, rééd. PB 1998, FJ 2002

  • Waluszek Christian, Le Secret du marionnettiste (Das Geheimnis des Puppenspielers, 1993), traduit de l’allemand par Dominique Laure Miermont, 1999

  • Waugh Sylvia, Les Mennym (The Mennyms, 1993), traduit de l’anglais par Henri Robillot, 1994, suite annoncée mais jamais parue

  • Werneck Leny, Un goût d’étoiles, 1996

  • Westall Robert, Le Vagabond de la côte (The kingdom by the sea, 1991), traduit de l’anglais par Henri Robillot, 1994

  • Wintrebert Joëlle, Les Diables blancs, 1993

  • Wright Richard, Rite de passage (Rite of passage, 1994), traduit de l’américain par Cécile Bloc-Rodot, 1995

Liste des ouvrages publiés en « Page Blanche » par titres

36A

  • À la vie à la mort, Du Bouchet Paule, 1999, rééd. Scripto 2002

  • À louer sans commission, Daeninckx Didier, 1991, rééd. Frontières 1998

  • (Une) absence, Desprez Catherine, 1994

  • Achab et Azul (Achab e Azúl), Vallorani Nicoletta, traduit de l’italien par Diane Ménard, 1999

  • Alfagann c’est Flanagan (Alfagann es Flanagan, 1996), Martín Audreu & Ribeira Jaume, traduit de l’espagnol par Virginia López-Ballesteros et Olivier Malthet, PN 1998, Enfer et Flanagan, suite chez Scripto 2004

  • (L’)Ami d’Angelo, Lepère Pierre, 1999

  • Ankara, ce printemps-là (Against the storm, 1992), Hiçyilmaz Gaye, traduit de l’anglais par Yannick Surcouf, 1995, annoncé sous le titre Contre la tempête

  • (L’)Année de l’impossible adieu (Year of impossible goodbyes 1993), Choi Sook Nyul, traduit de l’anglais par Janine Hérisson, 1994

  • Années d’enfance (Kinderjaren), Oberski Jona, traduit du néerlandais par Philippe Noble, 1992, d’abord publié au Mercure de France, 1982

  • (L’)Année des miracles (The war of Jenkin’s ear, 1993), Morpurgo Michael, traduit de l’anglais par Noël Chassériau, 1999

  • (Une auberge espagnole (Islote L), Bonet Luis, traduit du catalan par Christian Delavaud, 1994

  • Au bord de la mer Blanche, Fajardie Frédéric H. , 1987

  • (L’) Automate et son fils (The Mouse and his child, 1967), Hoban Russell, traduit de l’anglais par Mimi Perrin, 1987

  • Aux yeux du monde, Rochant Éric, scénario, 1991

37B

  • (Le) bal autour du diamant magique, Tanase Virgil, 1987

  • Blanc comme neige, Nozière Jean-Paul, 1998

  • Boogie-woogie (Chasing redbird, 1997), Creech Sharon, traduit de l’anglais par Anne Krief, 1999, rééd. FJ 2002

  • (Le) Bruit du vent, Mingarelli Hubert, 1991, rééd. PB 1998, FJ 2003

  • Bureau des longitudes, Gadriel Paul, 1996

  • Bye-bye Betty, Nozière Jean-Paul, 1993, rééd. PN 1998, Scripto 2003

38C

  • (Le) Cahier noir, Jaouen Hervé, 1992, rééd. PN 1999

  • (Le) Carrousel des mers, De Swarte Vincent, 1996, adapté en film par CNDP, 2000

  • (Le) Chagrin d’un tigre, Donner Chris, 1988

  • Château rouge, D. Élisabeth, 1990

  • Cher inconnu (Dear nobody, 1991), Doherty Berlie, traduit de l’anglais par Anne Krief, 1993, rééd. Frontières 1999, Scripto 2002, Pôle fiction 2010

  • (La) Chute vers le zénith, Constantin Ilie, 1989

  • (Un) ciel d’orage (Dangerous skies, 1998), Staples Suzanne Fisher, traduit de l’anglais par Catherine Gibert, 2000

  • (Le) Cirque de la lune, De Swarte Vincent, 1999

  • Cœur de louve, Beaude Pierre-Marie, 1999, rééd. FJ 2003

  • Cœur de piaf, Hughes Yves, PN 2000

  • Combien fragile était leur monde, Florian-Pouilloux Sylvie, 1988

  • (La) Comédie des mots, Detambel Régine, 1997, rééd. PB 1998, Grand format littérature 2004

  • Comme au cinéma, Seyvos Florence, 1989

  • Comme un bateau, la mer en moins, Ladoge Dominique, 1992

  • Contre la montre, Hughes Yves, PN 1998

  • Côte d’Azur, Bernheim Cathy, 1989

  • Coulée d’or, Pépin Ernest, 1995, rééd. PB 1999, FJ 2005, 2011

  • (La) Couleur du noir, Daeninckx Didier, 1998

39D

  • Dans la ville invisible, Bon François, 1995, rééd. Publie Net, 2010

  • (Le) Dernier Chant de l’Inca, Herzhaft Gérard, 1999, rééd.Nathan poche 2007, ebook 2011

  • (Le) Dernier Été (L’ultima estate), Garlaschelli Barbara, traduit de l’italien par Diane Ménard, 2000

  • (Les) Diables blancs, Wintrebert Joëlle, 1993

  • Dieu seul me voit (Versailles Chantiers), Podalydès Bruno, scénario, 1998

  • (La) Discrète, Ronssin Jean-Pierre et Vincent Christian, scénario, 1991

  • Divisé par deux, Lucet Michel, 1988

  • Donnez-nous de vos nouvelles, (Collectif), 1997

  • (La) Douce Revanche de Madame Thibodeau, Tremblay Carole, 1992

40E

  • (L’)Écran rouge, Pépin Ernest, 1998

  • (Une) éducation sentimentale (Bilgewater, 1976), Gardam Jane, traduit de l’anglais par Sylvie Simon, 1993

  • En attendant la pluie (Waiting for the rain, 1987), Gordon Sheila, traduit de l’anglais par Tessa Brisac, 1988, rééd. FJ 1994, 1999

  • (L’)Encre du poulpe, Germain Sylvie, 1998

  • (Un) enfant dans la guerre, Jonquet Thierry, 1990, rééd. FJ 1995

  • (Un) enfant prodige, Némirovsky Irène, 1992, rééd. FJ 2005, Écoutez voir 2006

  • (Les) Enfants de la huitième forêt (De Kinderen van het Achtste Woud), Pelgrom Els, traduit du néerlandais par Marie-Hélène Sabard, 1990

  • (Les) Ensorceleurs (The tricksters, 1986), Mahy Margaret, traduit de l’anglais par Camille Todd, 1991

  • (Un) été algérien, Nozière Jean-Paul, 1990, rééd. FJ 1993, 1998, 2003, Scripto 2012

  • (Un) été au bord du fleuve (Loving april, 1996), Burgess Melvin, traduit de l’anglais par Mona de Pracontal, 1999

  • (L’)Été où j’ai volé, Van Belle Anita, 2000

41F

  • Fausse Note, Hughes Yves, PN 1996, rééd. PN 1998, 2000, Grasset 2008

  • (Le) Fer et la Soie (Iron and silk, 1986), Salzman Mark, traduit de l’américain par Anne-Laure Dutertre, 1989, adapté au cinéma par Shirley Sun, 1990

  • Fil de fer, la vie, Blanc Jean-Noël, 1992, rééd. PB 1998, Scripto 2003

  • (Les) filles ne meurent jamais, Solotareff Grégoire, 1988, rééd. École des Loisirs, coll. « Médium » 1998, 2000

  • (Le) Fils du concierge de l’Opéra, Coupry François, 1992

  • Flanagan de luxe, Martín Audreu & Ribeira Jaume, traduit de l’espagnol par Virginia López-Ballesteros et Olivier Malthet, PN 1997, rééd. PN 1998

  • (La) Foire aux parents, Perry-Bouquet Anne, 1997

  • (La) Fracture du myocarde, Fansten Jacques, scénario, 1991

42G

  • (Un) goût d’étoiles, Werneck Leny, 1996

  • (La) Grâce au désert (Grace in the wilderness,1983), Siegal Aranka, traduit de l’américain par Tessa Brisac, 1987, rééd. PB 1998, FJ 2005

43H

  • Haveli (Haveli, 1993), Staples Suzanne Fisher, traduit de l’anglais par Janine Hérisson, 1993, rééd. FJ, 2004

  • (L’)Homme aux œufs (Badger on the Barge, 1984), Howker Janni, traduit de l’anglais par Antoine Lermuzeaux, 1988

  • (L’) Hôtel du retour, Gutman Claude, 1991, rééd. FJ 1999, 2004, 2011

  • (Le) huitième jour, Van Dormael Jaco, scénario, 1996

44I

  • (Une) image de Lou, Schneegans Nicole, 1996

  • Issa, enfant des sables, Beaude Pierre-Marie, 1995, rééd. PB, 1999, FJ 2002, 2004, 2009, annoncé sous le titre Le Silence des puits

  • Ivoire, Lépront Catherine, 1998

45J

  • J’ai horreur des contacts humains, Devarrieux Claire, 1987

  • Jan, mon ami (Janne, min vän, 1985), Pohl Peter, traduit du suédois par Alain Gnaedig, 1995, rééd. PB 1999

  • (Le) Jeune Werther, Doillon Jacques, scénario, 1993, rééd. L’École des Loisirs (Médium/Cinéma, 2008)

  • J’irai toujours par les chemins (De eikelvreters, 1989), Pelgrom Els, traduit du néerlandais par Anne-Marie de Both-Diez, 1992

  • (La) Jeunesse de Molière, Lepère Pierre, 1999, rééd. FJ 2003, 2009

  • (Les) Jouets de la nuit, Bienne Gisèle, 1990

46L

  • (Le) Langage des poissons rouges (The Language of Goldfish, 1980), Oneal Zibby, traduit de l’anglais par Alain Stricker, 1989

  • Lettre à l’écrivain qui a changé ma vie, (Collectif),1992

  • (Un) long blues en la mineur, Herzhaft Gérard, 1995, Ramsay 1986, rééd. PB 1998, ebook 2010

  • Lumière d’été (In summerlight, 1986), Oneal Zibby, traduit de l’anglais par Tessa Brisac, 1991

  • (La) Lumière volée, Mingarelli Hubert, 1993, rééd. PB 1999, FJ 2002, 2009

47M

  • (La) Maison des voyages, Fleutiaux Pierrette & Wagneur Alain, 1997, rééd. PB 1998, FJ 2002

  • (La) Maison vide, Gutman Claude, 1989, rééd. FJ 1993, 1997, 2010

  • Ma virée avec mon père, Pussey Gérard, 1994

  • Mamie mémoire, Jaouen Hervé, 1999, rééd. Scripto 2002

  • (Le) Meilleur Détective du monde, Grimaud Michel, PN 1997, rééd. PN 1998

  • (Les) Mennym (The Mennyms, 1993), Waugh Sylvia, traduit de l’anglais par Henri Robillot, 1994, suite annoncée mais jamais parue

  • (Le) Miniaturiste, Lou Virginie, PN 1996, rééd. PN 1998, FJ 2002

  • (Le) Miracle des eaux, Garrel Nadèjda, 1998, répertorié sous le titre Giovanna ou Le Miracle des eaux

  • Moi aussi on m’a adoré, Mark Jan, traduit de l’anglais par Camille Todd, 1987

  • Monsieur l’archéologue, Coupry François, 1994

  • (Un) monde sans pitié, Rochant Éric, scénario, 1990

  • (Le) Muet du roi Salomon, Beaude Pierre-Marie, 1989, rééd. PB, 1992, Scripto, 2008

  • Musique d’été (The music of summer, 1992), Guy Rosa, traduit de l’américain par Janine Hérisson, 1995

48N

  • Nous n’étions pas seuls à grandir (Ia pomniou), Lougovskaia Tatiana, traduit du russe par Luda Schnitzer, 1990

  • (La) Nouvelle Comédie des mots, Detambel Régine, 1999, rééd. gd format littérature 2004

  • (La) Nuit dans les yeux, Deutsch Xavier, 1989

  • (Une) nuit sans dormir, Manz’ie/Reiser, 1990, d’abord publié aux Éditions Champ libre, 1973

  • Nuremberg 46, Mazeau Jacques, 1995, rééd. France Loisirs 1996

49O

  • Ocre, Beaude Pierre-Marie, 1998, rééd. FJ, 2002

  • (L’) ogre capitaine, D. Elisabeth, 1987

  • (L’) Or des songes (El Oro de los sueños, 1979), Merino José Maria, traduit de l’espagnol par Tessa Brisac, 1989

50P

  • Pages noires, (Collectif), 1995, rééd. PN 1998

  • (Un) papillon dans la peau, Lou Virginie, 2000, rééd. Scripto 2002, La Bibliothèque Gallimard 2005

  • Parlez-nous d’amour, (Collectif), 1998

  • Pas de pourliche pour miss Blandiche, Nozière Jean-Paul, PN 1996, rééd. PN 1998

  • (Le) Passage du gitan, Heurté Yves, 1991

  • (Le) Perroquet mexicain (Parrot in the oven, mi vida, 1996), Martinez Victor, traduit de l’américain par Henri Robillot, 1999

  • Personne ne peut changer sa famille (Nobody’s family is going to change, 1976), Fitzhugh Louise, traduit de l’anglais par Njami Simon, 1987

  • (Un) petit cheval et une voiture, Perry-Bouquet Anne, 1996, d’abord publié en NRF Gallimard coll. « Blanche » 1966, rééd. PB 1999

  • Petits Miracles en Arkansas ( Philip Hall likes me, I reckon maybe, 1974), Greene Bette, traduit de l’américain par Sylvie Simon, 1994, rééd. FJ 2001

  • (La) Peur au bout du fil (Quando la paura chiama), Garlaschelli Barbara, traduit de l’italien par Diane Ménard, PN 1998

  • (Le) Plus Bel Âge : l’épreuve du feu, Mercier Claire, scénario du film de Didier Haudepin, 1995

  • (Le) Poème indigo, Detambel Régine, 1998

  • Pour Sol En Si. Solidarité enfants sida, (Collectif), 1996

  • Pourquoi tu pleures ?, Tersac Hélène, 1987

51Q

  • Quand on est mort c’est pour toute la vie, Begag Azouz, 1994, rééd. Frontières 1998, Scripto 2002

  • Que cent fleurs s’épanouissent (Ganxie shenghuo), Feng Ji Cai, traduit du chinois par Marie-France de Mirbeck et Antoinette Nodot, 1990, rééd. FJ 1995, Scripto 2003

  • Quelque chose pourrait arriver (The Levels, 1986), Benson Peter, traduit de l’anglais par Raphaelle Desplochin, 1988

52R

  • (La) Réserve des Visages Nus, Loude Jean-Yves, 2000

  • Retour à Ithaque, Nozière Jean-Paul, 1992, rééd. FJ 2000, 2010

  • Rite de passage (Rite of passage, 1994), Wright Richard, traduit de l’américain par Cécile Bloc-Rodot, 1995

  • (Le) Roi des Oropaldes, Mezinski Pierre, 1993

  • Roulez jeunesse, Fansten Jacques, scénario, 1993

  • (Le) Royaume volé (Ajeema and his son), Berry James, traduit de l’anglais par Janine Hérisson, 1993, rééd. PB 1999

  • Rue de Paris, Gutman Claude, 1993, rééd. FJ 2000

53S

  • Sabbat chez les ploucs, Nozière Jean-Paul, PN 1997, rééd. PN 1998

  • (Un) sac d’embrouilles (A can of worms, 1990), Mark Jan, traduit de l’anglais par Claudine Wellhoff, 1993

  • Sale temps, Hughes Yves, PN 1999

  • Sans abri (Stone cold, 1995), Swindells Robert, traduit de l’anglais par Aalam Wassef, 1999, rééd. Scripto 2003

  • Saut de puce, Huglo Marie-Pascale, PN 1997, rééd. FJ 2000

  • Shabanu (Shabanu, daughter of the wind, 1989), Staples Suzanne Fisher, traduit de l’anglais par Janine Hérisson, 1991, rééd. PB, 1999, FJ, 2003, 2009, La Fille de Shabanu, suite en Scripto, 2009

  • (Le) Secret de Maître Joachim (Meister Joachims Geheimnis, 1989), Heuck Sigrid, traduit de l’allemand par Dominique Laure Miermont, 1996, rééd. PB 1998, FJ 2003, 2009

  • (Le) Secret de Winola (Underrunners, 1992), Mahy Margaret, traduit de l’anglais par Pascale Jusforgues, 1994

  • (Le) Secret du marionnettiste (Das Geheimnis des Puppenspielers, 1993), Waluszek Christian, traduit de l’allemand par Dominique Laure Miermont, 1999

  • Si tu veux être mon amie, Fink Galit & Sha’ban Mervet Akram, traduit de l’arabe et de l’hébreu par Ariane Elbaz et Béatrice Khadige, 1992, rééd. PB 1999, FJ 2002, 2008

  • Solos, Detambel Régine, 1996, rééd. PB 1998

  • (Les) Souliers d’or, Huston Nancy, 1998

  • (Le) Sourire des dauphins, Dujovne Ortiz Alicia, 1989

  • Souvenirs de ma vie dans un village de Pologne (Memories of my Life in a Polish Village, 1990), Knobel Fluek Toby, traduit de l’américain par Jean-François Ménard, 1990

  • (La) Statuette de jade, Arrou-Vignod Jean-Philippe, 1998, rééd. FJ 2002

  • Sur l’autre rive, Sauerwein Leigh, traduit de l’anglais par Paule Du Bouchet, 1992, annoncé sous le titre Avis de tempête

  • Sur la tête de la chèvre (Upon the head of the goat, 1981), Siegal Aranka, traduit de l’américain par Tessa Brisac, 1987, rééd. PB 1998, FJ 2003

54T

  • Tirez-lui le portrait, (Collectif), 1999

  • Toto le héros, Van Dormael Jaco, scénario, avec la collaboration de Laurette Vankeerbergen, Didier de Neck, Pascal Lonhay, 1991

  • Tous les détectives s’appellent Flanagan (Todos los detectives se llaman Flanagan, 1991), Martín Audreu & Ribeira Jaume, traduit de l’espagnol par Marianne Million, PN 1995, rééd. PN 1998

  • (La) Trille du diable (Il trillo del diavolo, 1998), Lucarelli Carlo, traduit de l’espagnol par Diane Ménard, PN 1999

  • Trois minutes de soleil en plus, Donner Chris, 1987

55V

  • (Le) Vagabond de la côte (The kingdom by the sea, 1991), Westall Robert, traduit de l’anglais par Henri Robillot, 1994

  • (Le) Valet de carreau, Detambel Régine, 1998

  • (Les) Vents coudés, Cannet Jean-Pierre, 1993

  • (Des) vérités d’avril, Florian-Pouilloux Sylvie, 1988

  • (La) Vie en rose, Lou Virginie, 1998

  • Vieilles neiges, Hughes Yves, 1994, rééd. PN 1998, Scripto 2005

  • (La) Ville hors du temps, Grimaud Michel, 1999

  • (Un) voleur dans le village (A thief in the village,1987), Berry James, traduit de l’anglais par Raphaël Confiant, 1993

  • (Les) Voleurs d’hommes (Bortførelsen), Newth Mette, traduit du norvégien par Monique Christiansen, 1994

  • (Le) Voyage à rebours (Walk two moons, 1994), Creech Sharon, traduit de l’anglais par Anne Krief, 1998, rééd. FJ, 2003, annoncé sous le titre Les Chemins de la vie

56W

  • Wasserman (וסרמן Waserman, 1990), Waniuk Yoram, traduit de l’hébreu par Erwin Spatz, 1994

57Y

  • (Les) Yeux de l’amaryllis, (The Eyes of the Amaryllis, 1977), Babbitt Nathalie, traduit de l’américain par Claire Devarrieux, 1987, rééd. PB 1998, FJ 2003

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eléonore Hamaide-Jager, « La collection « Page Blanche » chez Gallimard », Strenæ [En ligne], 4 | 2012, mis en ligne le 20 novembre 2012, consulté le 23 avril 2014. URL : http://strenae.revues.org/831 ; DOI : 10.4000/strenae.831

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org